lundi 3 juillet 2017

L'étrange affaire du cadavre souriant



Auteur : Miguel Miranda
Editions : Editions de l'Aube
Format : E-Book
Genre : Policier


Synopsis :

Mário França, le détective privé le plus sympathique du Portugal, travaille sur une nouvelle affaire : un crime a été commis dans le milieu des familles anglaises productrices et négociantes de vin de porto. Une vengeance liée, semble-t-il, à de lointaines rancunes, et qui l'amène à se plonger dans le passé, jusqu'à la révolution des Œillets qui fit tomber la dictature - un grand moment dans la vie de notre héros. Sans jamais se départir de son charme, França va résoudre cette mystérieuse enquête, nous offrant au passage une véritable immersion dans sa ville de Porto et une (re)découverte de l'histoire portugaise.


Mon avis :

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge Objectif du mois sur Livraddict qui consistait à lire au mois de juin un livre d'un auteur de la même nationalité que la nôtre. J'ai donc choisi ce roman d'un auteur portugais et j'ai été extrêmement déçue.

Déjà, je n'ai pas aimé le personnage : prétentieux, trop sûr de lui et qui se considère comme le meilleur détective du pays.
Chaque trois phrases je levais les yeux au ciel. Cette lecture était bourrée de clichés que cela en devenait vraiment lourd. Alors, que le personnage ait un don particulier tel que Sherlock Holmes ou Patrick Jane, je veux bien, mais là, trop c'est trop ! Parce qu'en plus d'avoir une ouïe absolue, un odorat absolu, de pouvoir deviner la race d'un chien à son aboiement et d'avoir toute une équipe d'ex-militaires avec qui il communique par pigeon voyageur, en plus il arrive à résoudre son enquête dans ses rêves... Non mais, là c'est plus du tout crédible !
En plus de cela, la moitié du roman, le personnage principal nous parle de son passé et de la révolution à laquelle il a participé avec son groupe d'ex-militaires, qui n'a pour ainsi dire aucun intérêt dans l'histoire. Qu'on nous raconte un peu son passé je veux bien, mais pas la moitié du livre, surtout quand celui-ci ne fait que 200 pages, cela ne laisse plus de place à l'intrigue (bon au même temps, l'enquête se résout dans un rêve donc...).
La fin est encore plus cliché car, comme par hasard, tout dans l'histoire est lié...

Heureusement, la plume de l'auteur rattrape un peu cela, car c'est très bien écrit et j'ai vraiment eu l'impression de me trouver dans la ville de Porto pendant ma lecture.

C'était donc une véritable déception pour moi, même si le style d'écriture remonte un peu la note finale.


Note : 10/20

2 commentaires:

  1. Ouie... Dommage j'espère que ta prochaine lecture sera meilleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Pour le moment en tout cas elle s'annonce mieux ;)

      Supprimer

7# Unboxing FairyLoot box juin 2017

C'est la folie des unboxing cette semaine ! Je vous retrouve cette-fois-ci pour la FairyLoot box. Vous pouvez ...